Le continent attire les investissements - Tele Haiti

Sorry, this video is only available to registered users.

Please sign in below or register to view this video.

Thanks! Share it with your friends!

You disliked this video. Thanks for the feedback!

Added by admin
648 Views

Les investissements étrangers en Afrique connaissent un essor remarquable depuis quelques années. Mais cette tendance suscite un certain nombre d’interrogations non seulement sur la soutenabilité des flux de capitaux vers le continent mais aussi sur leur contribution à l’amélioration du quotidien des populations Africaines. Le débat est bien sûr loin d’être terminé mais je vous propose quelques éléments de réponse aux questions les plus fréquentes.

 

1. EST-IL VRAI QUE LES INVESTISSEURS ÉTRANGERS SE PRÉCIPITENT VERS L’AFRIQUE?

 

Effectivement, il y a depuis une dizaine d’années une tendance à la hausse des investissements étrangers vers l’Afrique sub-Saharienne. Nous pouvons retenir les trois points suivants.

 

    • Les flux de capitaux privés étrangers ont été multipliés par 5 en 10 ans. Ces flux sont passés de 14 milliards de dollars en 2002 à 67 milliards de dollars en 2012. Ce qui démontre un intérêt certain surtout si on tient compte de la crise financière de 2008. Les flux de capitaux privés étrangers surpassent maintenant l’aide publique au développement. L’aide est passée de 18 à 43 milliards de dollars sur cette période. En taux de croissance, les flux de capitaux ont cru de presque 20 pourcent par an contre 12 pourcent pour l’aide. 

 

    • Cette croissance des flux de capitaux est en partie tirée par la Chine et les autres pays membres des BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde et Afrique du Sud). Ces pays comptent maintenant pour plus du quart des flux de capitaux vers le continent et cette tendance est à la hausse.

 

  • La composition des flux a également changé. Certains pays ont pu avoir accès pour la première fois aux marchés des capitaux internationaux. Nous pouvons citer l’Afrique du Sud, l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, les Seychelles et la Zambie. De plus, il y a eu une croissance accrue des investissements étrangers vers les marchés des capitaux locaux (actions, obligations et bons du Trésor).
Category
NEWS

Post your comment

Sign in or sign up to post comments.

Comments

Be the first to comment