NATO: Nous serons unis pour imposer des sanctions" contre la Russie - TELE HAITI

À partir du moment où l’on s’assied à la table des négociations avec des revendications sur lesquelles il est hors de question de faire la moindre concession alors que la partie opposée les juge inacceptables, il est alors extrêmement compliqué de s’entendre… Et c’est ce qui est arrivé cette semaine avec les discussions qu’a eues la Russie avec les États-Unis et l’Otan au sujet des garanties « juridiques » sur sa sécurité qu’elle réclame.

Le dialogue avec l’Otan et les États-Unis étant dans une impasse, la Russie menace d’agir.

Les pourparlers cette semaine entre la Russie, l'Otan et les États-Unis sur la crise ukrainienne n’ont pas permis de surmonter les désaccords, a estimé le Kremlin jeudi. Moscou a également mis en garde Washington contre un projet de sanctions visant Vladimir Poutine.

Des sanctions contre Poutine, une "limite"

L'adoption de sanctions américaines contre le président russe Vladimir Poutine en cas d'agression de l'Ukraine "franchirait une limite", a dénoncé jeudi le Kremlin après la présentation d'un projet en ce sens.

"Des sanctions contre un chef d'État, c'est une mesure qui franchirait une limite, ce serait équivalent à une rupture des relations", a dénoncé le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

 

 

 

Post your comment

Sign in or sign up to post comments.

Comments

Be the first to comment

Related Articles